« OSONS LUNEL » – Jean-Pierre BERTHET

Prévoyez-vous de réduire l’usage du jetable (en particulier le plastique) par arrêté municipal ?

« OUI. Nous veillerons à ce que la directive européenne du 5 juin 2019 soit appliquée et nous anticiperons cette transition sur la commune de Lunel par des arrêtés municipaux. Nous allons imposer aux organisateurs d’événements le recours aux « écocup » ( gobelets réutilisables ), il en sera de même pour les commerçants qui ne distribueront plus de boissons dans des gobelets jetables. Il en est de même, bien que plus difficile à mettre en place, pour la street food et une solution sera envisagée avec les commerçants ( boites à sandwichs, réutilisables ou apportées par le client ou vendues dans les commerces de street food et produite localement). »

Prévoyez-vous de soutenir les dispositifs de consigne en vue de la réutilisation d’emballages? 

« OUI. Nous prévoyons d’intégrer la filière de OC consigne et de mettre en place avec leur concours système efficace sur Lunel et correspondant aux attentes de Lunel et de la filière. »

« Prévoyez-vous de renforcer la politique en matière d’incivilités au sujet des déchets (mégots, emballages, décharges sauvages, propreté aux alentours des chantiers etc) ?

« OUI. Notre programme prévoit la création d’une brigade dont la mission sera de sensibiliser et prévenir les actes d’incivilités, notamment en ville, mais aussi en collaboration avec les gardes forestiers pour les dépôts sauvages. Cette brigade aura toutes compétences sur la gestion des déchets urbains mais aussi la capacité à verbaliser les incivilités constatées. »

Envisagez-vous de faciliter l’accès et l’utilisation de composteurs individuels et collectifs ?

« OUI. La ville de Lunel et la communauté de communes fournissent déjà des composteurs et lombricomposteurs sur demande. Ce dispositif sera amélioré via une campagne de tri des déchets ( limitation et séparation des déchets organiques ). Nous prévoyons aussi l’installation de composteurs communs sur plusieurs endroits de la ville. Une vigilance sur leur utilisation sera opérée par la brigade des incivilités. »

Envisagez-vous de généraliser la collecte séparée des biodéchets sur l’ensemble de la commune ?

« OUI. Nous souhaitons fortement opérer un tri efficace des déchets, dans le but de supprimer ces derniers de l’incinération. Nous avons communiqué sur ce point à plusieurs reprises. »

Avez-vous prévu de mettre en place la tarification incitative sur la commune ?

« OUI à la pesée. Ce dispositif existe sur la commune de Lunel. Nous allons l’améliorer notamment en passant de la « levée » à la « pesée ». « 

Envisagez-vous d’œuvrer pour la réduction du gaspillage alimentaire dans la restauration collective (cantines / restaurants..) ?

« OUI. Notre volonté est bien d’aller en ce sens. Nous sommes actuellement dans la réflexion des mesures à mettre en place pour y parvenir. »

Envisagez-vous d’œuvrer pour le respect du tri (particulier, espace public, restauration collective, entreprises)?

« OUI. Notre ville n’est pas équipée de poubelles publiques avec séparation des déchets ( en plus elles sont ouvertes et les déchets se retrouvent sur l’espace public au moindre coup de vent ). Pour les commerces de « bouche »et restaurants nous prévoyons dans notre programme de réduction des déchets une collecte spécifique de leurs déchets organiques afin de ne pas les traiter en incinérateur. »

Avez-vous prévu de subventionner des missions pour la prévention et la sensibilisation à la réduction des déchets au sein de la ville, d’une association ou d’une entreprise d’intérêt général ?

« OUI. Nous prévoyons le soutien à la création d’une association et d’une « maison de conseils pour les citoyens » afin de les aider dans leurs démarches de réduction des déchets, du gaspillage et de l’économie d’énergie. L’objectif de l’association sera d’aller au contact des citoyens, de leur proposer des solutions et de les aider à réduire leur consommation et leurs gaspillages. »

Avez-vous prévu de sensibiliser les citoyens à l’usage de textiles lavables et réutilisables (par ex. mouchoirs, couches lavables et protections hygiéniques) et sous quelle modalité ?

« OUI par une campagne de sensibilisation et un travail avec les crèches. Tout ce qui est abandonné est un déchet et nous souhaitons réduire la production de ces déchets. Notre première action sera la sensibilisation au tri, au réemploi et à la limitation des produits à usage unique. La force de notre communication résidera dans la proposition d’alternatives au jetable ( couches ) Nous souhaitons aussi que la production de ces produits se fasse sur notre commune pour créer des emplois locaux. »

Quelle actions comptez-vous mettre en place pour développer le réemploi des objets sur votre commune ?

« Pour pouvoir réduire l’utilisation de l’incinérateur nous travaillerons à la récupération des déchets fermentescibles et nous développerons une recycleriez et un repair café. »

EXPRESSION LIBRE